Faire un don

Confinement – témoignage d’une enseignante

Après un trimestre de cours en présentiel, la relation pédagogique avec mes élèves et leurs familles était déjà bien tissée. Qui aurait pu dire que cette période de confinement nous permettrait d’aller plus loin ? Avec un enseignement à distance, chacun repousse ses limites et tous, nous continuons à apprendre. Enseignante, je m’approprie une organisation inédite. Je jongle avec les moyens techniques dont disposent les familles et ceux proposés par les plates-formes, j’adapte les miens. L’écran de l’iPad remplace la photocopie, le tableau blanc interactif le livre. L’élève découvre un nouveau cadre et dévoile autrement ses capacités d’attention, de concentration et d’écoute. Le parent peut tantôt l’accompagner en gardant une oreille et un œil attentifs  sur l’activité qui est en marche. Tantôt gagner une distance constructive pour la prise d’autonomie de l’enfant.
Pour assurer la continuité pédagogique des élèves de VECV en ligne, la priorité pour moi est de bien rester en phase avec le travail de la classe d’inclusion. Mais en assurant la différenciation nécessaire en fonction du rythme de l’enfant et de son parcours d’apprentissage. C’est essentiel pour protéger le plaisir d’apprendre en ces jours si particuliers.
Les attentes sont plus fortes, la relation s’intensifie. Les contraintes liées au confinement, donnent naissance à des situations cocasses mais la motivation et la persévérance l’emportent toujours.
La continuité pédagogique en ligne est une possibilité à retenir pour se découvrir les uns les autres, apprenant autrement.
Valérie Champenois, professeure des écoles

***********

Dernier travaux avant les vacances : 1 dessin du printemps réalisé à la peinture par Euphémie et bravo à Eva qui pour le 1er avril a réalisé un poisson en origami et l’a mis en scène avec humour : la classe de MMe Marin